• La Chanson de Roland.

    La Chanson de Roland est un poème épique et une chanson de geste de la fin du XIème siècle attribué sans certitude à Turold. La dernière ligne du texte cite son nom, mais l''auteur de cette chanson est encore inconnu aujourd'hui. Dans sa version la plus ancienne la chanson de Roland comporte environ 4000 vers. Elle relate la mort de Roland et de ses fidèles preux à la bataille de Roncevaux contre une puissante armée Maure.

    La Légende de Roland.

    La trahison de Ganelon. 

    En 778 Charlemagne qui règne sur la France, combat les Sarrasins en Espagne depuis 7 ans. Marsile le Roi Musulman de Sarragosse est le seul à lui résister. Constatant les limites de la résistance  de ses troupes et voulant épargner sa ville de l'avancée des Francs demande la paix, mais envisage de ne pas respecter les accords après le départ de l'armée de Charlemagne. Roland est pour la guerre jusque la destruction totale de l'ennemi. Charlemagne  ne voulant pas que ses chevaliers préférés ne prennent de risque  malgré les soupçons qu'éveillent cette proposition, envoie un ambassadeur pour traiter avec Marsile.

     

    La Légende de Roland.

     

    Roland propose à Charlemagne d'envoyer Ganelon son beau père, et également le beau frère de Charlemagne. c'est une mission très dangereuse, Marsile a la réputation et a donné la preuve d'une grande cruauté envers les émissaires. Ganelon qui n'est pas un lache accepte la mission, mais pense que Roland veut sa mort et part plein de rancoeur. Ganelon haineux envers Roland décide de trahir Charlemagne et propose un plan à Marsile qui lui permettrait de se venger. Marsile accepterait la paix de Charlemagne, même de se convertir, ensuite Le Roi retournerait à Aix la Chapelle. Roland commandera l'arrière garde. Les Sarrasins attaqueront alors par surprise,  Roland sera tué, Ganelon considère  que l'armée de Charlemagne ne vaudra plus rien. Marsile accepte, Ganelon rejoint et reste avec Charlemagne pendant que Roland  prend la direction de l'arrière garde.


    La Chanson de Roland.

     

     La bataille de Roncevaux.

    Les 20 000 hommes qui accompagnent Roland, comptent parmi les meilleurs, ils seront attaqués par 400 000 Sarrasins dans le défilé de Roncevaux. Olivier l'ami de Roland lui signale l'arrivée dune troupe Sarrasine et lui demande de sonner de son cor. Roland préfère mourir en guerrier plutôt que de se déshonorer en appelant à l'aide. Les hommes de Roland se battent  en infligeant à leur adversaires de lourdes pertes, et malgré leur bravoure l'arrière garde de Charlemagne est exterminée. Roland décide de sonner son cor, mais Charlemagne et son armée continue d'avancer convaincu par Ganelon que le son du cor qu'il entend n'est pas un appel à l'aide. Tous les Chevaliers de l'arrière garde meurent, Roland et l'Archevèque Turpin blessés arrivent a faire fuir l'armée Maure avant de mourir. 


    La Chanson de Roland.


    Charlemagne finit par soupçonner le pire et revient sur le lieu de la bataille, mais trop tard, il ne trouve sur le champ de bataille que des milliers de cadavres.

    Mais avant de mourir Roland à la force et veut briser son épée Durandal sur les rochers, mais sans succés la lame luit et flamboie, et ne se brise pas. Il s'allonge face à l'Espagne pour mourir et c'est alors que Saint Michel , Chérubin et Saint Gabriel emporte son âme vers le paradis.

     

    La Chanson de Roland.

    La vengeance de Charlemagne sur les Sarrasins.                                  

    L'armée de Marsile a subit de lourdes pertes, mutilé de sa main droite, il regagne Saragosse. Sa défaite coincide avec l'arrivée de Balissant, l'émir de Babylone, ses troupes rejoignent l'armée de Marsile. A peine Charlemagne a-t-il fini de célébrer les funérailles de ses morts à Roncevaux que les Sarrasins attaquent l'armée de Charlemagne. Il s'engage alors une terrible bataille qui trouve son point culminant avec dans un duel entre les deux chefs. L'émir est tué, á sa mort les infidèles prennent la fuite, les Francs entrent dans Saragosse. Marsile meurt de chagrin, Charlemagne laisse des garnisons dans les nouveaux territoires conquis et rentre à Aix la Chapelle.

    Il doit apprendre la terrible nouvelle à Aude, la soeur d'Olivier, et fiancée de Roland, qui meurt sur le coup en apprenant la mort de Roland.


    La Chanson de Roland.


    Le jugement de Ganelon.

    Pour sa trahison, Charlemagne fait juger Ganelon. Durant son procès Ganelon rappelle ses différends avec Roland, et qu'il ne voulait pas trahir son Roi. Trente parents veulent le défendre . Pinabel  lance un défi à quiconque souhaiterait le condamner. Les nobles essaient de convaincre Charlemagne d'être clément mais Thierry d'Anjou relève le défi et il est vainqueur de Pinabel. Selon ce jugement de Dieu, Ganelon  reconnu coupable de félonie est condamné à être écartelé par quatre chevaux. Les trente proches qui s'étaient portés garants pour lui, sont pendus.

     

    La Chanson de Roland.L

    L'autre légende.

    Le 15 août 778 une armée Franque est attaquée par des montagnards Basques dans le col de Roncevaux, dans les Pyrénées.

    L'armée sous le commandement de Charles 1er, futur empereur Charlemagne  revient d'une expédition contre les musulmans d'Espagne.

    Au passages des Pyrénées, les hommes et les bêtes empruntent en file indienne le col de Roncevaux aux pentes escarpées.

    Les montagnards de la région, des Basques insoumis profitent de la situation pour attaquer et piller une colonne de ravitaillement, à l'arrière garde de l'armée. Ils se dispersent aussitôt sans laisser le temps au Roi de se retourner.

    Cet incident est signalé dans les Annales Royales, chronique de règne de Charlemagne òu l'on évoque la mort de quelques nobles dont le comte Roland, obscur préfet de la marche de Bretagne.

    Trois siècles plus tard, les troubadours, poètes itinérants, se saisissent de ce fait militaire sans importance et lui donne une dimension épique. Ce sera la Chanson de Roland, plus célèbre poème du Moyen Age.

    (Texte de Camille Vignolle) des amis d'Hérodote pour L'autre légende.

    « ZubiriEtape Zubiri - Pamplona (1) »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    7
    Samedi 21 Avril 2012 à 18:50

    En tentant de briser son épée contre la roche, et celle-ci ne voulant pas se briser, Roland creuse une brèche, la fameuse brèche de Roland bien connue des randonneurs pyrénéens. Voyant qu'il ne peut briser Durandal, et ne voulant pas qu'elle tombe aux mains des ennemis, Roland la jette de toutes ses forces dans la vallée et elle ira se ficher dans un rocher à Rocamadour où elle est encore visible.

    6
    Mercredi 18 Avril 2012 à 18:15

    très bel article, je ne connaissais pas tout
    ça y est , le soleil est présent, mais ça réchauffe pas beaucoup.
    Bonne journée

    5
    Laska Profil de Laska
    Mercredi 18 Avril 2012 à 11:23

    C'est plus précis que ce qu'on apprend dans les livres d'histoire! beau travail de recherche, bravo et @ bientôt!

    4
    Julia-33 Profil de Julia-33
    Vendredi 13 Avril 2012 à 09:42

    Merci Gerard pour ces belles illustrations de l'histoire et ses légendes.


    Un retour dans notre passé historique, parfaitement bien résumé.


    Perso j'ai toujours été fascinée par l'histoire.


    Merci pour ton com,  la pluie sans parapluie.


    Bisous Julia


     


    3
    Echo et Link Profil de Echo et Link
    Mardi 10 Avril 2012 à 13:39

    Un beau résumé de cette part de notre histoire.

    Vos photos sont très belles.

    2
    DIDOU34
    Mardi 10 Avril 2012 à 09:37

    Plaisant et très Instructif, MERCI, xd ....

    1
    fjord907 Profil de fjord907
    Samedi 7 Avril 2012 à 10:14

    trés belle histoire et légende , merci pour votre passage sur le blog , je vous souhaite une bonne fête de Pâques


    amitié


    AM

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :