• Sant-Yago

    Jacques le Majeur, fils ainé de Zébédée et Marie Salomé, est aussi le frère ainé de Jean l’évangéliste, tous deux apôtres , choisis par Jesus. Pécheurs à Capharnaüm au bord du lac Tibériade, ils réparaient leurs filets quand Jésus les appela. Abandonnant tout ils le suivirent aussitôt. Entre les lignes de l’évangile, on devine que Jacques est fidèle, mais impulsif. Le Christ l’appelle “Fils du Tonnerre”  . 

    Selon la tradition Jacques aurait fait un voyage en Espagne vers 40 aprés Jesus Christ.

      

    Sant-Yago

      

     Vers 1260, le moine dominicain génois Jacques de Voragine relate l’histoire de Saint Jacques dans  “ La legende dorée “.
    Voilà ce que révèle la Legende Dorée:
          Saint Jacques Apôtre, aprés l’ascension du Seigneur prêcha en Judée et dans le pays de Samarie , il vint en Espagne pour y semer la parole de Dieu , mais comme il voyait que ses paroles ne profitaient pas et qu’il ny avait gagné que 9 disciples,  il en laissa 2 en Espagne pour prêcher dans le pays, et il revint avec les autres en Judée. Dans les actes des apôtres, il est écrit “ Hérode le fit périr par le glaive”, il s’agit d’Hérode Agrippa II qui régna de l’an 41 à l’an 44.
          Aprés la mort de Jacques, ses disciples enlevèrent son corps pendant la nuit par crainte des Juifs, le mirent sur un vaisseau et abandonnant à la divine providence le soin de la sépulture. Deux d’entre eux, Théodore et Anasthase montèrent sur le navire dépourvu de gouvernail sous la conduite de l’ange de Dieu , ils abordèrent à Ira Flavia ( Padron ) en Galice au royaume de Lupa  (Louve). Il y avait en Espagne une Reine qui portait réellement ce nom et qui le méritait. Ils lui dire " Le Seigneur Jesus Christ t’envoie le corps de son disciple afin que tu reçoives mort celui que tu n’as pas voulu recevoir vivant ". La Reine Lupa leur aurait dit “ Allez dans la montagne, vous y trouverez des boeufs pour transporter le corps et vous le mettrez ou vous voulez “, mais en réalité elle savait qu’il n’y avait là que des taureaux sauvages. Mais le miracle fit  que soudain doux comme des agneaux ils se laissèrent atteler.
          La Reine se convertit. Tout ce que les disciples demandèrent, elle le leur accorda. Elle dédia en l’honneur de Saint Jacques son palais pour en faire une église qu’elle dota magnifiquement. 

     

    Sant-Yago

     

      En 813 l’emite Paio dont la maison était située sur le lieu actuel de l’église de San Fiz de Solovio à Santiago, construite au XIIeme siècle par l’évèque Xelmirez après la destruction par les troupes d’Almanzor de la chapelle érigée en l’honneur de Paio .L’ermite Paio  eut la vision de l’emplacement de la sépulture de Saint Jacques grâce à des lueurs dans la nuit . L’éveque Wisigoth d’ Ira Flavia ,Théodomir vint aussitôt à Compostelle ( Le champ de l’étoile ) pour dégager les tombeaux. La révélation de cette nouvelle va boulverser la Chrétienté.
          Alphonse II mort en 842 , alors Roi des Asturies et de Galice fit construire une petite chapelle , Almanzor le chef musulman la détruisit  en 997. En 1078 on construisit une nouvelle église base de la Cathédrale actuelle. C’est le début de la grande époque du pélerinage vers Compostelle.

      

    Sant-Yago

      

     

    « PrésentationLes chemins de Saint Jacques »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    5
    Lundi 23 Juillet 2012 à 15:07

    Bonjour Robert. Au gres de ton blog, je tombe sur cet article. Tres interressant. Bonne semaine, amitié.

    4
    Mardi 17 Avril 2012 à 08:09

    Faire le chemin c'est bien mais dans le détail on ne peux que s'interresser en plus aux légendes et à l'histoire qui sont sur notre route, très interessant en tout cas 

    bonne journée

    bisous

    marie

    3
    Vendredi 13 Avril 2012 à 14:51

    la passion mène à de forts beaux buts ! Vous avez réalisé là un exemple deblg ! bravo, et merci pour toutes ces leçons d'histoire.

    Peache

    2
    mirette3 Profil de mirette3
    Dimanche 1er Avril 2012 à 10:29

    bonjour de passage pour te souhaité un bon dimanche,bisous mirette

    1
    Jeudi 8 Mars 2012 à 18:38

    Merci pour ce bout d'histoire légendée. ça me rappelle assez la Christianisation de la Provence avec les Saintes Maries. Je rêve de faire un jour, ce chemin de Compostelle, alors de temps en temps, je passe sur ton blog, histoire de le faire de façon virtuelle ! Bien bonne soirée,

    Mistouline

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :